Sie befinden sich hier: tjfbg.de › Downloads › français › Confiance aveugle

Blindes Vertrauen - Confiance aveugle

Qu’on soit sourd, muet ou aveugle : la communication fonctionne toujours !

Contexte 

  • Les exercices de mise en situation sont très appréciés pour sensibiliser à la perspective ainsi qu’aux besoins (communicatifs) des personnes en situation de handicap. 
  • Important ! Les exercices ne se concentrent pas sur ce qu'une personne NE PEUT PAS faire, mais sur la façon de compenser une limitation par un comportement adapté afin d'atteindre un objectif ensemble. 

Objectifs 

  • Sensibiliser à différents besoins de communication.

Déroulement

Formez des binômes et résoudre des tâches : 

  • Un des enfants est aveugle (bandeau). L'enfant voyant guide l’enfant aveugle à travers une pièce ou une zone (par exemple à travers une salle de classe, à travers l’école ou bien la cour de récréation), en décrivant les obstacles avec précision pour que l’autre enfant puisse atteindre la destination. 
  • Un tas de perles colorées doit être trié par couleur à l’aveugle. L’enfant voyant doit décrire très précisément comment les perles doivent être triées.  
  • Un des enfants est  « sourd ». Transmettre non-verbalement, seulement par des expressions du visage et des gestes, quelque chose qui doit être deviné. Par exemple : « Je suis fatigué. », « J'aime faire du vélo. », « Donne le livre à ton voisin, stp. ».

Prolongement 

  • Jouez au jeu informatique « Les Unstoppables » : quatre amis étant en situation de handicaps ou ayant des capacités différentes doivent travailler ensemble pour libérer Tofu, un chien kidnappé.
  • Jouez au jeu de coopération « Polar Expedition ». Les enfants doivent se sauver des "blocs de glace" (par exemple, des chaises, des caisses de boissons) pour monter sur un « radeau de sauvetage » (tables assemblées). Certains ont des contraintes (par exemple, des bandeaux sur les yeux, des boules Quiès dans les oreilles, des ballons entre les jambes). La tâche peut-elle être résolue ensemble ?

Adaptation inclusive

  • Trier les perles par couleur peut poser problème pour les daltoniens. Solution : des perles qui diffèrent non seulement par leur couleur, mais aussi par leur forme.
  • Guider une personne aveugle non pas verbalement, mais en utilisant le toucher. Par exemple : si je te touche sur l’épaule droite, tu tournes à droite … Les deux enfants se mettent d’accord sur des gestes au préalable.  

Liens & sources