Sie befinden sich hier: tjfbg.de › Downloads › français › Fleur de papier capillaire

Fleur de papier capillaire

Capillarité : comprendre un phénomène naturel simplement.

Contexte
La capillarité est la capacité d'un liquide à remonter à la surface même contre la gravité - par exemple, lors de la montée de l'eau et de la sève dans les plantes. Dans la vie de tous les jours, cela est visible lorsque :

  • un buvard aspire de l'encre
  • vous essuyez un liquide avec une éponge
  • l’on trempe un morceau de sucre dans un liquide, le morceau de sucre se colore à mesure que le café s'infiltre dedans

Objectifs

  • Reconnaître et comprendre des phénomènes scientifiques simplement.

Déroulement

  • Dessinez une fleur sur une feuille de papier, découpez-la et pliez les pétales les unes vers les autres. 
  • Versez un peu d'eau dans une assiette creuse et placez votre fleur en papier sur l'eau : que peut-on observer ? Les pétales se déplient et la fleur s’ouvre.       
  • Conseil : pour que l'expérience fonctionne bien, la fleur en papier doit être sèche et placée très à plat sur l'eau !

Explication

  • Lorsque l'on fait passer de l'eau dans un tuyau d'arrosage plié, on observe que le tuyau se déplie.
  • On peut comparer les fibres qui constituent le papier à un tas de minuscules tuyaux que l'on aurait entrelacés. Lorsque l'on dépose le papier sur l'eau, elle s'infiltre dans ces petits tuyaux qui sous l'effet du passage de l'eau se déplient.
  • Ce phénomène qui fait que l'eau s'infiltre dans le papier et remonte dans les pétales est appelé la capillarité.

Prolongement

  • Refaire l'expérience avec d'autres fleurs en papier (par exemple de taille ou de forme différente, plus ou moins de fleurs...) : observez-vous une différence ?
  • Combinez l'expérience avec un sujet qui a été abordé au préalable avec les enfants : par exemple, les enfants réfléchissent à leurs souhaits sur des sujets tels que le développement durable et la biodiversité et les inscrivent secrètement dans la partie « cachée » des pétales. Enfin, les enfants placent leurs fleurs en papier ensemble sur l'eau, là où leurs souhaits « se réalisent » - de sorte que chacun puisse voir ce que les enfants ont souhaité et en discuter. Utilisez un stylo à bille ou un crayon pour écrire - sinon l'écriture s'effacera lorsque le papier sera mouillé ! 
  • Lors d'une rencontre internationale de jeunes : les jeunes peuvent écrire leurs souhaits dans plusieurs langues, les dessiner ou les mimer afin que tout le monde puisse les comprendre.  

Adaptation inclusive

  • Dessiner des fleurs plus grandes - elles sont plus faciles à découper.
  • Si nécessaire, mettre des ciseaux spéciaux pouvant être utilisés de la main gauche et d'une seule main à disposition, ainsi que des crayons épais ou d'aides à l'écriture pour les enfants ayant des difficultés de motricité fine.