Sie befinden sich hier: tjfbg.de › Downloads › français › L’ours qui dort

Björnen sover - L’ours qui dort

Court vite quand l’ours se réveille !

Contexte :

« L’ours qui dort » est un vaudeville traditionnel suédois, qui se danse et se chante comme une comptine.

Paroles :
Björnen sover, björnen sover i sitt lugna bo.
Han är inte farlig bara man är varlig. 
Men man kan dock, men man kan dock honom aldrig tro.

L’ours, qui dort, l’ours qui dort au calme dans sa hutte.
Il n’est pas dangereux, quand on fait attention.
On ne peut cependant, on ne peut cependant jamais lui faire confiance.

Objectifs

  • Chanter ensemble, courir et s’amuser.

Déroulement

  • Choisir un ours parmi les enfants. L’enfant « s’enroule » sur le sol et « dort ».
  • Les autres enfants tournent en cercle autour de lui et chantent « Björnen sover » (L’ours qui dort).
  • Dès que la chanson est terminée, l’ours se « réveille » et chasse les autres enfants.
  • L’enfant qui est attrapé sera l’ours au tour suivant. 

Prolongement

  • D’en d’autres pays, il existe aussi des jeux traditionnels similaires. Un exemple d’Allemagne : Der Plumpsack geht um (le jeu du mouchoir).

Paroles : 
Dreht euch nicht um,
denn der Plumpsack geht um!
Wer sich umdreht oder lacht
kriegt den Buckel blau gemacht!
Darum : dreht euch nicht um ...

Ne vous retournez pas,
car le balourd se promène !
Qui se retourne ou rigole
aura une tape dans le dos.
Donc, ne vous retournez pas ...

  • Tous les enfants, sauf un, sont debout en cercle et se regardent. L’enfant qui n’est pas dans le cercle, le « Plumpsack », reçoit un mouchoir (une pierre ou un objet).
  • Il se faufile discrètement et fait le tour du cercle pendant que les autres chantent.
  • La chanson est chantée jusqu’à ce que le « Plumpsack » laisse tomber son objet derrière un enfant et se mette à courir vite autour du cercle. 
  • L’enfant qui a reçu l’objet le ramasse et court aussi vite que possible derrière lui.  
  • Le but est de prendre la place vide le plus rapidement possible. 
  • L’enfant qui n’a pas trouvé de place devient le prochain « Plumpsack ». 

Adaptation inclusive

  • Tout le monde frappe des mains tant que la chanson est chantée. A la fin de la chanson, les enfants frappent plus fort. De cette manière, des personnes sourdes et malentendantes peuvent comprendre quand la fin de la chanson arrive et ainsi se préparer à courir rapidement.