Sie befinden sich hier: tjfbg.de › Downloads › français › Patte à sable, patte à neige

قوائم للرمل، قوائم للثلج - Patte à sable, patte à neige

Que ce soit dans la neige ou dans le sable : comment les animaux s'adaptent-ils à différents habitats ?

Contexte

  • Les dromadaires et les chameaux sont des espèces adaptées à la vie dans le désert de sable au climat aride (sec), par exemple comme au sud du Maroc. Ils n'ont pas de simples sabots, mais des pieds très larges qui les empêchent de s'enfoncer dans le sable.
  • Selon le même principe, les animaux vivant dans la neige sont également adaptés à leur habitat : le nom du lièvre à raquette nous donne des informations claires sur la forme de ses pattes. Le lagopède alpin a également des pattes fortement plumées faisant office de raquettes, ce qui lui facilite la marche dans la neige molle.


Objectifs

  • Comprendre les modes d’adaptation des animaux vivant dans différents climats  

Déroulement

  • Remplissez l’assiette de farine et étalez-la de manière à créer une surface plate.
  • Placez la plus grande surface de la boîte sur la farine puis retirez-la.
  • Ensuite, placez la plus petite surface de la boîte à côté de l'empreinte de farine.
  • Comparez les empreintes de farine : en quoi diffèrent-elles ?
  • Résultat : la deuxième empreinte obtenue (de la petite surface de la boîte) est beaucoup plus profonde que l'empreinte de la grande surface de la boîte. Lorsqu’une même charge est appliquée sur une grande surface, le poids est beaucoup plus réparti que si le poids est appliqué sur une petite surface (principe de répartition de la charge). 

Prolongement

Avec les enfants, examinez d'autres exemples du principe de répartition du poids. Par exemple :

  • Les vélos de montagne et les voitures qui roulent dans le désert ont des pneus très larges en comparaison aux autres.
  • Si quelqu'un est passé à travers la glace (par exemple dans un lac), les sauveteurs doivent s'allonger ou utiliser une échelle, etc. pour le sauvetage afin que leur poids soit réparti sur une surface aussi grande que possible et qu'ils ne passent pas eux non plus à travers.
  • Le bécasseau est un insecte qui peut se déplacer sur l'eau sans couler, car son poids est réparti sur l'eau grâce à ses pattes écartées. En effet, puisque la tension de surface agit comme une peau fine, la répartition du poids empêche l’eau de passer à travers les pattes. 


Adaptation inclusive

  • Dans l’expérience, les lois de la nature sont facilement visibles, tangibles et compréhensibles.